film is undead Photo argentique, appareils vintage & sels d'argent
Appareil reflex argentique Canon AE-1

Test du Canon AE-1



Le Canon AE-1 fait partie de ces appareils passés à la postérité, dont le nom a laissé une empreinte durable dans l’histoire de la photo. Premier reflex mono-objectif sorti par Canon en 1976, le Canon AE-1 a également été le premier modèle de la marque à proposer un mode semi-automatique. Succès commercial immense avec des millions d’exemplaires écoulés, le Canon AE-1 s’est imposé comme une référence sur le marché florissant des photographes amateurs. Voici quelques-unes des clefs de sa réussite.

Design

Rencontrant un franc succès après sa sortie en 1976, le Canon AE-1 s’est rapidement imposé comme figure de proue des reflex mono-objectifs qui ont suivi. L’ergonomie de ses commandes judicieusement placées a souvent été reprise chez les concurrents.

Les commandes clefs se situent sur le dessus de l’appareil. Celui-ci est largement occupé par une grosse molette de sélection permettant de déterminer la vitesse d’obturation et la sensibilité du film. Elle est surplombée d’un imposant levier d’armement. Le déclencheur circulaire noir, attenant, est lui aussi proéminent. De l’autre côté, se trouvent la molette de rembobinage et le bouton de test des batteries.

La trappe de logement de la pile se trouve en façade, sur un côté. De l’autre, sont regroupés deux boutons servant à la prise de vue : le bouton de test de profondeur de champ et celui de compensation d’exposition, utile notamment en situation de contre-jour.

Au dos, une fenêtre peut accueillir un morceau de carton découpé sur l’emballage du film chargé dans l’appareil. Un moyen efficace de rappeler aux photographes distraits le type de pellicule actuellement en cours !

Le dessous du Canon AE-1 est très épuré, pour sa part. Outre l’indispensable pas de vis permettant de fixer l’appareil sur trépied, il présente le petit bouton de déverrouillage du film, que l’on presse avant de rembobiner sa pellicule.

Cette photo a été prise avec le Canon AE-1 armé d'un 50mm f/1.8 et d'un doubleur de focale FOCA HR7 Macro CFE

Cette photo a été prise avec le Canon AE-1 armé d’un 50mm f/1.8 et d’un doubleur de focale FOCA HR7 Macro CFE. Film Ilford HP5 Plus

Bien pensé, bien structuré, le Canon AE-1 permet au photographe de trouver rapidement ses repères, et se laisse manipuler avec une certaine aisance.

L’appareil se présentait à l’époque comme un concentré de technologie dans un corps relativement compact et léger. Nu, il affiche des dimensions de 87 x 141 x 47,5 mm pour un poids de 590 g.

Le Canon AE-1 a été édité en deux versions : gris et noir. La seconde est nettement plus rare et de ce fait souvent bien plus chère à l’achat.

Fonctionnement de base

Pile

Pour faire fonctionner l’appareil, vous devez impérativement disposer d’une pile 4LR44. Elle alimente la cellule et l’obturateur. Sans batterie, vous ne pourrez pas déclencher. Celle-ci se loge dans une chambre placée en façade, à proximité de l’objectif.

Un petit bouton noir situé sur le dessus de l’appareil vous permet de vérifier le niveau de batterie restant. Lorsque vous le pressez, une aiguille bouge sur l’échelle des ouvertures, dans le viseur. Si l’énergie est suffisante, elle se stabilise dans la moitié basse, au niveau du repère indiquant f/5,6 ou en-dessous.

Chargement du film

Pour ouvrir le dos du boîtier, vous devez déployer la manivelle de rembobinage et la tirer vers le haut. Le dos s’ouvre alors pour vous laisser charger votre pellicule 135 sur la gauche. Une fois le film en place en place, enfoncez la manivelle pour fixer la pellicule, tirez sur l’amorce du film et insérez son extrémité dans une des fentes visibles à l’autre bout. Actionnez le levier d’armement et déclenchez plusieurs fois de façon que le film avance. Assurez-vous que le film est bien entraîné. Refermez le dos, continuez à avancer le film et déclencher plusieurs fois. Amenez ainsi le compteur de vues jusqu’à la pose 1.

Réglage de la sensibilité du film

Tout de suite après avoir chargé l’appareil, vous devriez régler la sensibilité du film. Pour cela, il vous faut tirer vers le haut la molette de sélection des vitesses placée sur la droite, sur le dessus du boitier, et sur laquelle est greffée le levier d’armement. Tournez-la dans un sens ou l’autre. Les valeurs, inscrites en vert, défilent à travers une petite fenêtre. Vous pouvez sélectionner une sensibilité allant de 25 à 3200 iso.

Priorité vitesse et mode Manuel

Le canon AE-1 est un appareil réflex à Priorité vitesse. Il met l’accent sur la vitesse d’obturation, ce qui vous permet de travailler sur la netteté ou au contraire les effets de mouvements, les flous de bougé sur vos images. La grosse roue placée sur le dessus de l’appareil, juste sous le levier d’armement, vous permet de choisir une vitesse de déclenchement. Elle va de 2 secondes au 1/1000ème de seconde. Elle comprend aussi une pose B pour des expositions plus longues, dans le cadre d’une utilisation sur trépied. Vous tournez cette molette dans un sens ou l’autre pour choisir une valeur, mais elle ne peut effectuer en revanche une rotation complète.

C’est sur la bague des diaphragmes présente sur l’objectif que se joue en fait le mode semi-automatique. Si vous placez la bague sur le A, c’est l’appareil -à travers sa cellule- qui détermine pour vous l’ouverture du diaphragme appropriée. Il se base pour cela sur les autres paramètres d’exposition : vitesse d’obturation retenue, luminosité de la scène, et sensibilité du film.

En quittant la position A, vous sélectionnez vous-même une ouverture et opérez ainsi en mode manuel l’appareil. Mais même dans cette configuration, l’appareil vous donne quelques indications dans le viseur, à travers des voyants lumineux.

Visée et mise au point

Pour faire la mise au point, placez votre sujet au centre du viseur. Une ligne sépare le disque central en deux hémisphères. Tournez la bague de mise au point sur l’objectif jusqu’à ce que les deux parties coïncident, que l’image visible à travers la zone centrale ne soit plus brisée. Ajustez le cadrage, la composition si besoin. Il s’agit ici de la façon la plus précise de faire le point, mais vous pouvez tout aussi bien prêtez attention au dépoli du viseur lui-même. Il est suffisamment clair et lisible pour vous permettre de faire la netteté en observant la scène dans sa globalité.

Rembobinage du film

Une fois votre pellicule terminée, vous devez procéder à un bon vieux rembobinage manuel. Pressez le tout petit bouton noir orné d’un point blanc, sous l’appareil. Relevez le levier de rembobinage et tournez le dans le sens des aiguilles d’une montre. Vous sentirez le film rentrer peu à peu dans la cartouche puis parvenir en bout de course. Ouvrez le dos pour récupérer votre précieuse pellicule.

La gamme d’objectifs Minolta FD

Le Canon AE-1, appareil reflex mono-objectif à objectif interchangeable, fonctionne avec une gamme d’objectifs FD lancée par Canon en même temps que l’appareil. Une gamme évidemment dense, riche de nombreuses optiques adaptées à toutes les bourses et à toutes les situations sur le terrain. Le 50 mm ouvrant à f/1,8 est une des optiques les plus populaires, les plus répandues de cette gamme.

Une photo prise avec le Canon AE-1 et du film Ilford HP5 Plus

Une photo prise avec le Canon AE-1 et du film Ilford HP5 Plus

Verdict

Bien servi sur le plan des options et fonctions, porté par une facilité d’utilisation et une gamme profonde d’objectifs, le Canon AE-1 s’est imposé très tôt comme un appareil emblématique, qui a assis la renommée de Canon. Il a accompagné en son temps une multitude de photographes amateurs, et fait rêver bien d’autres qui n’avaient pas les moyens de l’acheter. Appareil ciblant les amateurs, il n’en était en effet pas moins coûteux pour autant.

Le Canon AE-1 reste aujourd’hui encore un excellent choix d’appareil pour s’initier à la photo argentique ou la redécouvrir. Vous n’aurez aucun mal à vous constituer un parc d’optiques et d’accessoires. Les résultats qu’il vous permettra d’obtenir, les sensations qu’il vous procurera auront tôt fait d’amortir son coût modeste.

Avantages et inconvénients du Canon AE-1

On aime

  • Facilité d’utilisation
  • Appareil et objectifs faciles à trouver

On aime moins

  • … on cherche encore

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

*

*